12 artistes chanteurs, musiciens, danseurs

Geoffroy Peverelli

dans le rôle de Paul

Au centre de l’histoire, il y a Paul, fils d’avocat, aisé, beau garçon et romantique.  Par réaction à sa famille, Paul est de loin le plus “hippie” de toute la bande, mais aux pavés de 68, il préfère sa guitare et la musique pop américaine. Son groupe préféré ? The Who, et particulièrement le personnage de Tommy, héros de l’opéra éponyme auquel il voue un véritable culte. Son plus grand rêve dans cette époque troublée ? Être Tommy , ce garçon devenu aveugle, sourd et muet à la suite d’un traumatisme et qui, en recouvrant ses sens,  donnera un nouveau sens à sa vie.

Après avoir suivi le Cours Florent et le Conservatoire du Xe arrondissement, c’est au théâtre que Geoffroy interprète ses premiers rôles (Electre de Sophocle, L’Île des esclaves de Marivaux, Emma est une putain de princesse). En 2014, il se tourne vers la comédie musicale  (Moonlight Shadow, Love Karma de Frank Sherbourne… et récemment Peppa Pig de Julien Alluguette). Geoffroy joue également pour la télévision dans des séries comme Nos chers voisins, Soda et Clem, maman trop tôt.

Magali Goblet

dans les rôles de Corinne et d'Angelina

Issue d’une famille d’ouvriers, Corinne défend, poing levé, ses idées marxistes léninistes à grands coups de pavés et de bagarres avec les CRS.
À l’opéra des Who, elle préfère les chansons engagées de Joan Baez ou de Bob Dylan, quand ce n’est pas l’appel du Komintern. C’est pourquoi, lorsque la bande décide de partir pour Woodstock, Corinne refuse. Et malgré tout l’amour qu’elle porte à Paul, elle préfère rejoindre la guérilla en Argentine sur les traces du “Che” plutôt que de “fraterniser avec l’ennemi impérialiste”.
Quand Paul rencontre Angelina sur la route de Woodstock, c’est le coup de foudre immédiat. Belle, sensuelle, libérée, elle incarne pour Paul le fantasme hippie américain par excellence. C’est par Angelina que toute la bande va goûter pour la première fois au plaisir des paradis artificiels.

Magali est une artiste complète à la fois comédienne, chanteuse, auteure et compositrice. Après le Cours Florent de 2009 à 2011, elle suit le Method Acting Center. Magali entame alors une carrière dans le Music-Hall en tant que chanteuse puis meneuse de revue.  Avec Alexis Meriaux, elle co-écrit, compose et assiste la mise en scène des spectacles Evasion, Gourmandises et prochainement Anastasia, une comédie musicale familiale. Depuis quelques années, Magali prête sa voix pour le cinéma et la télévision. Dans Welcome To Woodstock, Magali joue les deux rôles de Corinne et d’Angelina sans qu’on s’en aperçoive.

Pierre Huntzinger

dans le rôle de Tom

La passion de Tom, c’est la musique. Ce qu’il aime, c’est faire la route avec une guitare sur le dos, chanter dans les rues et faire la manche. Tom vit au jour le jour et pour lui le mois de mai 68 est une aubaine. Alors que toute la population est en grève, usines et facs occupées, lui chante en soutien aux grévistes. C’est en jouant à la fac de Nanterre qu’il a rencontré Francis. Ils ont tout de suite fraternisé et ont décidé de vivre avec d’autres en communauté. Quand Francis propose à ses copains d’aller à Woodstock, il est le premier à accepter.

Pierre découvre l’art de l’improvisation à l’âge de 18 ans parallèlement à ses études de psychologie. Il exerce ses talents au sein d’une ligue appelée Lolita puis dans la compagnie Les Improvisateurs. Il enchaîne ainsi plus de 200 spectacles d’improvisation ces trois dernières années, avant d’intégrer la section comédie musicale du Cours Florent en septembre.

Morgane Cabot

dans le rôle de Florence

Boursière en fac, Florence est une étudiante méritante, dont la réussite fait la fierté de ses parents. Tiraillée entre sa volonté de brûler son soutien-gorge dans les manifs et son devoir de jeune fille bien élevée (scolarité dans une école catholique de province), mai 68 est pour elle l’occasion de découvrir un monde nouveau, qui d’un côté l’attire et de l’autre lui fait peur.
À l’idée d’aller à Woodstock, Florence est tout de suite partante car elle y voit la possibilité de séduire Paul, dont la fragilité et les contradictions l’émeuvent…

Morgane se forme en suivant les cours Eva Saint-Paul et les ateliers du Sudden. Elle participe ensuite à de nombreux courts métrages et à différents téléfilms (Il faut marier maman de Jérôme Navarro, Le goût du partage de Sandrine Cohen et Les tourtereaux divorcent de Vincenzo Marano). En 2003 elle interprète au cinéma le rôle-titre du film Trois petites filles de Jean-Loup Hubert. En 2017, Morgane joue dans la pièce Folle Amanda au Théâtre Antoine. Parallèlement elle écrit et compose pour son groupe SoPoP.

Margaux Maillet

dans le rôle de Martine

Martine est la plus jeune de la bande. La plus drôle aussi. Spontanée et délurée, Martine est la petite amie de Francis qu’elle admire par dessus tout. Pourtant, elle vit assez mal le style de vie communautaire que Francis impose à tout le monde. S’il lui arrive d’avoir un penchant tantôt pour Paul, tantôt pour Tom, elle se garde bien de le manifester ouvertement, car “jouir sans entrave” n’est pas exempt de risques, et elle ne veut surtout pas perdre “son” Francis.

Après avoir étudié à l’ECM (l’École des Comédies Musicales) de Paris, Margaux suit une formation lyrique. En 2011 elle interprète le rôle principal dans Les malheurs de Sophie mis en scène par Virginie Aguzzoli ainsi que le rôle-titre de Tracy Turnblad dans Hair Spray. Margaux joue ensuite dans des spectacles tels que Kid Manoir 2, La malédiction du pharaon mis en scène par David Rozen, Raiponce et le Prince aventurier mis en scène par Guillaume Bouchède.

Jules Grison

dans le rôle de Francis

De tous les copains de la bande, c’est avec Francis que Paul s’entend le mieux. Francis est drôle et agréablement cultivé. Il suit des études de philosophie à la fac et se passionne pour les penseurs engagés du moment. Il a lu Proudhon, Bakounine, Sartre, Camus et Marx (Y compris Groucho, dont la maxime “De quoi qu’il s’agisse, je suis contre” est devenue sa devise)  C’est de lui qu’est venue l’idée de vivre en communauté, et c’est par lui que passera la décision de partir pour Woodstock. Francis est de tous le plus solide de la bande et à chacune des mésaventures qui vont jalonner leur voyage, c’est lui qui prendra les bonnes décisions pour s’en sortir.

Passionné de musique, Jules suit une formation classique dont il sort diplômé en piano et solfège. C’est en 2005 qu’il joue dans son premier spectacle musical : Mon Homme au Théâtre des Variétés. En 2006, il intègre la tournée de Roméo et Juliette en Asie sous les traits du personnage de Roméo. Puis il participe aux différents spectacles de Roger Louret tels que Le fantôme de l’Olympia à Bobino et Au Bonheur des Tubes en 2011 au Grand Rex. Il est actuellement en tournée avec Formidable, spectacle musical sur l’œuvre de Charles Aznavour dont il est également metteur en scène.

Xavier V. Combs

dans le rôle de Jimi

Fasciné par le mouvement des “Black Panthers”, Jean-Pierre quitte son Aubervilliers natal au début des années 60, direction les États-Unis où il prend le pseudonyme de Jimmy. Là, il va se consacrer à la lutte pour la défense des droits des noirs. Mi-voyou, mi-poète, c’est par la musique qu’il va le mieux défendre la cause de ses condisciples en délivrant partout où il le peut la “bonne parole” de son idole, Jimi Hendrix. C’est dans un bar perdu de l’État de New York, qu’il rencontre nos 5 jeunes français venus assister au plus grand concert de tous les temps…

A la fois chanteur et guitariste, Xavier est né de deux artistes qui se sont rencontrés précisément sur la création de la comédie musicale Hair. Lui-même a intégré la troupe du spectacle lors d’une recréation (en 2010 et 2012). Il possède deux albums solo à son actif en tant qu’auteur/compositeur/interprète. Puis, en tant que musicien, il accompagne pendant 5 ans l’artiste soul américain Aloe Blacc dans une tournée mondiale. Il travaille avec de nombreux talents français (Sliimmy, Bertrand Soulier, Axelle Red, La Jeanne, Christophe Maé, Julien Clerc) et internationaux comme John Legend ou Rihanna.

Yann Destal

Chanteur lead, guitare, harmonica

Dès l’âge de cinq ans, Yann s’initie à la flûte mais c’est avec la clarinette et des œuvres emblématique tels que le Concerto pour clarinette de Mozart et Pierre et le loup de Prokofiev qu’il a une révélation. Il intègre alors le conservatoire et se met aussi au piano, instrument avec lequel il compose ses premières mélodies et chansons. À 13 ans, Yann intègre son premier groupe comme batteur et découvre l’ambiance survoltée  des répétitions.

À la fin de ses études, il intègre l’American School of Modern Music et croise, parallèlement, le chemin de Romain Tranchart avec qui il décide de former le groupe Modjo. Ce dernier connaît un succès mondial avec la chanson Lady (Hear me Tonight) et devient le premier groupe français numéro un des ventes en Angleterre. Deux ans plus tard, après une tournée en Europe et en Asie, Yann décide de se consacrer à une carrière solo, il amène alors sa musique vers de nouveaux horizons comme le souligne les Inrockuptibles dans un papier sur la chanson Great Blue Sky : « En un seul single (GBS), Yann Destal ose une des chansons les plus insensées et audacieuses tentée en France depuis Polnareff. »

Il rejoint, en tant que chanteur lead, l’aventure Welcome to Woodstock dont il écrit et compose la chanson éponyme.

Cléo Bigontina

Basse

Originaire du nord de la France, Cléo démarre la basse en autodidacte à l’âge de 18 ans, inspirée par Tony Kanal du groupe No Doubt dont le jeu et l’énergie qu’il dégage sur scène la fascine. Elle fait ses premiers pas musicaux au sein de groupes locaux lillois, puis intègre l’EF2M, une école de musiques actuelles dont elle sort major de promotion. Aujourd’hui basée à Paris, elle participe à plusieurs projets musicaux, dont notamment le spectacle Funambule au Petit Hébertot, le groupe Mini Vague et intervient sur le DVD pédagogique du magazine Bass Part.

Benoit Chanez

Guitare

Benoît se forme à la guitare, à la composition, à l’arrangement et à l’orchestration à l’American School of Modern Music et à la Schola Cantorum à Paris. Avec son groupe, Zénak, fondé en 2008, il  participe au Pop Rock Tour RTL 2 et finit dans les 3 finalistes de la sélection nationale en premières parties de Guillaume Cantillon et de Thomas Dutronc. Il terminera cette série de concerts par une 1ère partie de Pony Pony Run Run. Benoît a également accompagné de nombreux artistes tels que Véronique Sanson, Patrick Bruel, Salvatore Adamo, Serge Lama, Louisa Bailèche et Sophie Thiam. Il joue également dans des spectacles musicaux tels que Mamma Mia ou encore Anna avec Cécile de France.

Hubert Motteau

Batterie

Batteur éclectique et prodige, Hubert a commencé la batterie très jeune, à l’âge de 5 ans.
À 10 ans, il intègre son premier groupe de jazz, sa musique de prédilection, et joue déjà en semi-professionnel pour des événements privés. À 17 ans, Hubert entre au Conservatoire National  de Saint-Maur-des-Fossés en section percussions classiques. À sa sortie, il joue avec Magic Malik Orchestra, HWI Project et Human Spirit, puis accompagne sur scène de nombreux artistes dont Saï Saï, Tribal Jam, Alan Stivell, Papa Wemba ou Alpha Blondy. Batteur des tournées de Faudel et de Marc Lavoine, il participe aux albums des artistes de La Nouvelle Star et La Star Academy. Il collabore avec le Songwriter Stephen Bishop, puis plus récemment avec Anthony Joseph, Lionel Corsini (DJ OIL) pour un album à venir. Hubert prépare actuellement son propre album.